Un moment… rare et magnifique*

Samedi 4 novembre 2023, Adriana Wallis, plasticienne, nous a ouvert les portes de son atelier : un moment d’échange intense et émouvant durant lequel elle nous a livré quelques éléments d’un projet artistique, en cours d’élaboration. Après avoir (re)découvert quelques réalisations antérieures, nous nous sommes imprégné‧e‧s d’images, de textures, de matériaux liés à ce nouveau projet avec, notamment, des techniques liées à la restauration d’œuvres d’art, éléments d’inspiration pour l’artiste à cette étape de travail. Des mots, des histoires, un passé familial éprouvant… Diplômée de l’Ecole des Beaux Arts de Barcelone, Adriana entretient un rapport particulier à l’oubli. Ce projet est une mise en perspective qui éclaire d’un regard nouveau les éléments d’une histoire proche, lointaine… 
Elle a obtenu le soutien du CNAP et plusieurs institutions sont intéressées pour programmer une restitution de cette démarche. Pour nous, une magnifique plongée au cœur de son univers sensible !

Cette visite a réuni 11 participants parmi lesquels, un représentant de l’association des « Amis du Musée de Grenoble » qui nous a fait l’honneur de sa présence (2). Cela augure un futur développement des relations et coopérations entre les deux associations qui regroupent chacune des amateurs d’art, passionnés, qui auront à cœur de découvrir artistes et expositions dans le cadre d’un programme, en cours d’élaboration, pour « Les Amis du Magasin ».

PB040098-Atelier-A-Wallis-1-NJoye
PB040103-Atelier-A-Wallis-2-NJOYE-2023
PB040104-Atelier-A-Wallis-3-NJOYE-2023
PB040108-Atelier-A-Wallis-4-NJOYE-2023
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

La deuxième partie de l’après-midi s’est poursuivie à la Villa Glovettes(3), lieu de résidences d’artistes, dont quatre femmes sont à l’initiative, parmi lesquelles Agathe Chion, metteure en scène, actuellement coordinatrice de projets de l’association qui gère ces résidences.

Mises en place depuis 3 ans, au sein des « Glovettes », immeuble villardien typique des années 70 et du développement touristique de l’époque. Profitant de la disponibilité d’appartements utilisés de manière saisonnière, Adriana, son acolyte Agathe et leurs comparses ont créé ce projet. Et cela déménage !

12 artistes accueillis chaque année avec quelques principes : bienveillance, attention et générosité sont les maîtres mots de ces résidences qui ont pour objet de créer un espace de travail hors du temps, favorable à la réflexion, l’écriture, l’expérimentation sans obligation de « production » et, éventuellement, des partages avec les habitants du Plateau du Vercors (et les autres !), programmés dans divers lieux. Les partenaires ont immédiatement perçu l’intérêt de cette démarche et lui ont attribué quelques moyens. Ils ne s’y sont pas trompés. Ici, le croisement des publics, des partenaires et des artistes est une réalité tangible et vivante : rafraîchissant !

Marine Di Paolo, artiste, ESAD (école supérieure d’art et de design de Grenoble-Valence) effectue actuellement une résidence de recherche de 3 mois sélectionnée pour la résidence gérée par quatre partenaires (la Halle de Pont-en-Royans, le CAB Centre d’Art Bastille, la Fabrique des Luddites et le département de l’Isère). Elle nous a présenté les objectifs de cette résidence de recherche et nous a fait part de ses ressentis en ce début de résidence. Elle souhaite mener une enquête sur l’état de santé des institutions sociales, culturelles et artistiques sans savoir encore précisément de quelle-s manière-s se traduira une éventuelle restitution. Y-aurait-il une crise des institutions ? et, plus précisément, une crise des institutions liées à l’art ?

Pour ce faire, elle planifie des rencontres avec les acteurs du plateau du Vercors et nourrit sa réflexion par la lecture d’écrits en lien avec ce thème.

Une demi-journée riche et nourrissante qui nous a permis de découvrir le travail de deux artistes et un lieu de résidence exceptionnel : Villa Glovettes. Un grand merci pour nous avoir reçu dans des conditions propices à l’échange et la rencontre.

Agnès Bourdais,
Les Amis du Magasin

(1) « Rare et magnifique » : titre d’une œuvre d’Adriana Wallis. Pour découvrir son travail : https://adriannawallis.com

(2) L’association des Amis du Musée de Grenoble envisage d’organiser de nouvelles visites dans l’atelier d’Adriana Wallis

(3) Villa Glovettes est une résidence d’artistes nichée dans le Vercors. Durant la période dite “hors-saison”, elle accueille des artistes et leurs projets dans les studios vides de l’immense copropriété Les Glovettes et programme des événements pour faire se rencontrer habitant·e·s et artistes résident·e·s. 12 artistes par an, ou davantage/projets portés à plusieurs voix.

Photos : Nicole Joye pour le diaporama, Raoul Lemercier pour Rare et magnifique

You must be logged in to post a comment.