Rencontre avec Julien Prévieux à l’UGA

CONFÉRENCE D’EXCEPTION 2017 : RENCONTRE AVEC JULIEN PRÉVIEUX

Le 7 décembre 2017 à 14h
Entrée gratuite sur inscription
« Esthétique des statistiques« , tel est le thème de cette nouvelle Conférence d’exception 2017 avec Julien Prévieux, Prix Marcel Duchamp
L’économie, la politique, les technologies de pointe, l’industrie culturelle sont autant de « mondes » dans lesquels s’immisce la pratique artistique de Julien Prévieux. À l’instar de ces Lettres de non-motivation qu’il a adressées à des employeurs pendant 7 ans en réponse à des annonces consultées dans la presse, détaillant les motivations qui le poussent à ne pas postuler. Ses œuvres s’approprient les mécanismes des secteurs d’activité qu’elles investissent pour mieux en mettre à jour les dogmes et les dérives.
En partant du livre Statactivisme qu’il a co-dirigé avec Isabelle Bruno et Emmanuel Didier, Julien Prévieux présente lors de cette conférence une sélection de travaux récents particulièrement exemplaires de ses processus de recherche, de mise en forme et en action.

À propos de Julien Prévieux

Diplômé de l’École supérieure d’art de Grenoble, Julien Prévieux interroge dans ses œuvres les mondes du travail, de l’économie, de la politique en jouant avec les dispositifs de contrôle, les technologies de pointe et les théories du management. Son travail a été récemment présenté à la Blackwood Gallery à Toronto, à la Mullae Art Factory à Séoul, au RISD Museum of Art de Providence, au Centre Pompidou à Paris, à la Kunsthalle de Vienne ou encore à la Haus der Kulturen der Welt à Berlin. Il a reçu le Prix Marcel Duchamp en 2014.
En savoir plus sur les travaux de Julien Prévieux.

Inscription

L’inscription à la conférence est gratuite mais obligatoire.
S’inscrire en ligne

LOCALISATION

Saint-Martin-d’Hères – Domaine universitaire
Amphi 1 – Bâtiment Z Stendhal – 1180, avenue Centrale
Tram B ou C, arrêt « Bibliothèques universitaires ».

« Les conférences du jeudi » au Centre du graphisme Jeudi 2 mars 2017-19h00

En partenariat avec la librairie Le Square, le Centre du graphisme a invité pour cette première conférence Michael Lucken, un des spécialistes français de l’histoire et de l’art japonais.

Directeur du Centre d’Etudes Japonaises, professeur d’histoire et d’histoire de l’art du Japon à l’INALCO, il est auteur de plusieurs ouvrages dont le dernier « Japon: l’archipel du sens »  paru en 2016 aux Editions Perrin.

Cette conférence est proposée en lien avec l’exposition « I love Japan : graphisme et modernité » à voir jusqu’au 31 mars 2017.

 

INFO UTILE

Conférence: « Les conférences du Jeudi »

Lieu: Centre du graphisme – 1 Place de la Libération – 38130 ECHIROLLES

Date: Jeudi 02 Mars à partir de 19h00

Visite du domaine universitaire de Grenoble, des constructions et des œuvres d’art

Cette visite a été organisé par les Amis du Magasin sous la conduite de Bertrand Vignon, en responsabilité pour le domaine de ces œuvres et de leur conservation.

????????????????????????????????????

Bertrand Vignon faisant sa présentation

 

La visite a commencé par un rappel de l’historique et de la création du domaine et une explication sur le 1% culturel devant être consacré à la création et l’implantation d’œuvres d’art sur le domaine public.

L’architecture des bâtiments d’origine s’inspire fortement des concepts de Le Corbusier avec la transparence des bâtiments au rez de chaussée, toit terrasse et pas plus de 2 niveaux, façades animées, utilisation du béton banché,  la végétation devant « engloutir » les immeubles.

 

 

????????????????????????????????????

 

????????????????????????????????????

 

Le centre du domaine est matérialisé par une grande place avec utilisation des galets, la mise en zigzag des dalles pour animer la surface et des promontoires en pierres qui animent l’espace.

 

????????????????????????????????????

 

DSC_0333

Nous nous sommes attardé auprés de quelques oeuvres emblématiques de la richaesse du domaine.

 

Jean-Luc Vilmouth Cette œuvre est constituée de quatre arbres fruitiers entourés de banc lumineux

Jean-Luc Vilmouth
Cette œuvre est constituée de quatre arbres fruitiers entourés de banc lumineux

????????????????????????????????????

Calder

 

 

????????????????????????????????????

François Morelet

 

????????????????????????????????????

Une fresque en cours authentification

 

????????????????????????????????????

Claude Visieux : Sablier avec son bassin prévu pour une mise en eaux

 

Michel Gérard : coffre fort

Michel Gérard : coffre fort

 

Max Herlin : abris bus

Max Herlin : abris bus

 

Jean-Pierre Raynaud : ce tumulus est couronné d'un édifice de section carré et carrelé en blanc. Il est couvert d'une végétation d'une végétation que l'artiste ne rejette pas

Jean-Pierre Raynaud : ce tumulus est couronné d’un édifice de section carré et carrelé en blanc. Il est couvert aujourd’hui d’une végétation que l’artiste ne rejette pas.

 

????????????????????????????????????

Amphithéâtre Weil : Edgard Pillet

 

????????????????????????????????????

Fresque  de Paul Guiramand

????????????????????????????????????

Le groupe des Amis du Magasin pendant la visite.

 

Crédits photos : JJM et Amis du Magasin

 

 

 

 

 

 

Adelita Husni-Bey, Mercredi 11 mai à partir de 18h30 dans l’auditorium du MAGASIN

Projection et rencontre avec adelita husni-bey

le mercredi 11 mai 2016 à 18h30, dans l’auditorium du MAGASIN – Centre National d’Art Contemporain de Grenoble (entrée libre, dans la limite des places disponibles).

Rencontre avec l'artiste Adelita Husni-Bey, le mercredi 11 mai, au MAGASIN

L’artiste Adelita Husni-Bey est invitée dans le cadre de la plateforme de recherche « Pratiques d’hospitalité », initiée et coordonnée par Katia Schneller et Simone Frangi (enseignants à l’ÉSAD •Grenoble). Elle mènera à cette occasion un workshop intitulé État d’em(u)rgence (State of Apparition) à l’ÉSAD •Grenoble.

Une invitation proposée par « Pratiques d’hospitalité», plateforme de recherche critique et imagination politique, initiée et coordonnée par Simone Frangi et Katia Schneller à l’ÉSAD •Grenoble.

 

Soirée consacrée à la récente production artistique de Adelita Husni-bey, artiste invitée par « Pratiques d’hospitalités » à donner un workshop de cinq jours intitulé « État d’em(u)rgence – State of Apparition » à l’ÉSAD •Grenoble.

 

Adelita Husni-Bey

Franco-libanaise (née en 1985), Adelita Husni-Bey est une artiste et une chercheuse dont la pratique implique l’analyse et la contre-représentation d’idéologies hégémoniques dans les sociétés occidentales contemporaines. Des projets récents se sont aussi concentrés sur le déterrement et la manière de repenser  des modèles pédagogiques radicaux dans le cadre d’études anarcho-collectivistes.

 

http://www.magasin-cnac.org/

 

www.esad-gv.fr