Exposition Graphies du déplacement, au Vog – Fontaine

Mathias Poisson, Graphies du déplacement
Deuxième volet, du 7 au 31 mars 2018

Dans le cadre de Paysage>Paysages, sur une proposition de Laboratoire

Mathias Poisson  » Quartier de peine Marseille »,  2003, aquarelle et stylo bic, 15 x 21 cm.  Collection Frac Provence Alpes Côtes d’azure,

Exposition en deux temps :

  • du 7 décembre au 2 mars : Choix d’oeuvres de Mathias Poisson autour de la cartographie subjective.
  • du 7 au 31 mars : Exposition de cartes récentes réalisées en Isère.
    Vernissage le 7 mars à 18h30

Mathias Poisson est un artiste Français, né à Nîmes en1978. Ses recherches artistiques s’articulent autour de la notion de promenade urbaine.

Son exposition Graphies du déplacement, est un projet qui prend comme terrain d’expérimentation le mouvement du corps situé dans son environnement. L’artiste explore des zones et des quartiers, seul ou en groupe, il rencontre des personnes qui habitent les paysages, propose des expériences in situ. Pendant ses déambulations, il prends note, il dessine, parfois, il photographie ou il cueille des plantes sauvages pour fabriquer ses propres encres.

Ses « cartes subjectives » sont le résultat d’impressions ressenties pendant une marche. Il invente des langages graphiques pour traduire ce qu’il lui en reste, en acceptant les déformations et les interprétations de son esprit. Après une marche, de retour dans son atelier, il laisse sa mémoire reconstruire son trajet.

Au Vog, l’exposition se déroulera en deux temps. Pour le premier, du 7 décembre au 2 mars, l’artiste proposera une sélection de ses travaux antérieurs autour de cartographies subjectives de villes françaises et étrangères.

La deuxième phase de l’exposition, visible du 7 au 31 mars, permettra de découvrir les cartes réalisées en Isère à l’invitation de Paysage>paysages, notamment lors de sa résidence à Fontaine.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Why ask?