En public

Boris Groys, PUF 2015

Nous continuons à considérer l’art en tant que spectateurs, alors que nous en sommes désormais les acteurs. Tel est l’étonnant constat dressé par Boris Groys, l’enfant terrible de la théorie de l’art contemporaine. Mais que cela signifie-t-il ? Quelles sont les conséquences, non seulement esthétiques, mais aussi politiques, de la réalisation de la prophétie de Joseph Beuys, voulant que chacun devra un jour devenir artiste ? Qu’est-ce qu’un monde dans lequel les créateurs d’images sont en nombre plus important que les spectateurs ? Pourquoi l’art a-t-il quitté son domaine propre pour investir l’ensemble des dimensions de l’existence, depuis l’autopromotion des hommes politiques jusqu’à notre propre construction narcissique ? Que reste-t-il de l’art et des artistes une fois ceux-ci devenus le default setting de nos sociétés ? Avec En public, Boris Groys ne laisse aucune de ces questions sans réponse, nous entraînant dans une spirale vertigineuse, qui renouvelle de fond en comble l’image que nous avions de notre contemporanéité.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Why ask?