Visite à la Résidence d’artistes Saint-Ange à Seyssins (38180) avec Estefania Peñafiel Loaiza

Le 19 décembre 2016 Les Amis du Magasin visitaient Estefania Peñafiel Loaiza  en résidence à Saint-Ange à Seyssins .

 

Lien vers l'exposition: ICI
Vues d’exposition / Rencontre, 2016

Crédit Photo: P.Coeuré

 

Une visite sous le signe  de l’écrit poétique et de la photographie.
Plasticienne /(Equateur) /En résidence de Septembre à Novembre 2016.

Estefanía Peñafiel Loaiza est née en 1978 à Quito en Équateur.

Après des études d’arts plastiques à la Pontificia Universidad Católica del Ecuador de Quito, elle poursuit en 2002 ses études d’art en France à l’ENSBA à Paris, puis termine par deux post‐diplômes obtenus à l’ENSBA‐Paris et l’ENSBA‐Lyon. Outre les nombreuses expositions collectives auxquelles elle a participé, tant en France qu’en Équateur et dans d’autres pays depuis 2001, on peut noter parmi ses expositions personnelles celles au CPIF (« fragments liminaires », Pontault‐Combault, 2015) ; au Crédac (« l’espace épisodique », Ivry‐sur‐Seine, 2014) ; à la Villa du Parc (« la dix‐huitième place », Annemasse, 2013) ; dans des centres d’art en Équateur, à Cuenca (« en valija », Sala Proceso, 2013) et à Quito (« exposición », Arte Actual, 2012) ; à Al Ma’mal (« la visibilité est un piège », Nuit Blanche, Jérusalem‐Est, Palestine, 2012) ; à The Hangar (« no vacancy », Beyrouth, 2011) ; au Centre d’art Bastille (« à perte de vue », Grenoble, 2009) ; ainsi qu’à la galerie Alain Gutharc, qui la représente à Paris (« sismographies », 2012 et « parallaxes », 2009).  Elle a par ailleurs participé à plusieurs résidences, dont une avec Triangle France (Marseille) dans le désert du Tassili en Algérie, les autres à La Galerie à Noisy‐le‐Sec, à The Hangar à Beyrouth et au Centre photographique d’Île‐de‐France, à Pontault‐Combault.Elle a également bénéficié de deux commandes publiques en 2014 et 2015, l’une au collège « Barbara » à Stains (récoltes) et l’autre à Chazeleuze avec la DRAC Franche‐Comté (oeuvreuses). Ses oeuvres ont été, entre autres, acquises par le Fonds national d’art contemporain, les Fonds régionaux d’art contemporain Franche‐Comté et Basse‐Normandie, et la Collection départementale d’art contemporain de Seine‐Saint‐ Denis. Elle a par ailleurs réalisé plusieurs performances, notamment au BAL (Paris), au Wiels (Bruxelles) et à la Fondation d’entreprise Ricard (Paris). Elle vit et travaille à Paris.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Why ask?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.