Etendre son Horizon jusqu’au CNAC-Le Magasin le 17 décembre 2016

De Turin à Clermont-Ferrand, de Genève à Grenoble, les 17 artistes sélectionnés invitent à parcourir des territoires, des possibles jusqu’aux limites du visible….

Horizon (2016)  est un espace dans/sur/ autour/dessous/sur les côtés/au milieu du MAGASIN ! Un projet hybride et transdisciplinaire où évoluent entre ciel et terre des équilibristes cherchant à tracer d’autres horizons.

Exposition Du 24 novembre au 24 décembre 2016

 

Lien vers l'exposition: ICI

 

Guillaume Barborini, Proposition à 2 fois 180 cm2, 2016

Crédit photo : C. Olivieri

 

Sur le fil, doux rêveurs mais non moins performeurs, Marianne Mispelaëre, Estefania Peñafiel Loaiza et Jordi Galì invitent à saisir l’instant présent.

 

Elles/ils effacent, dessinent, assemblent ou étendent des lignes jusqu’à l’indicible… tentant de suspendre le temps. Qu’elle soit numérique ou volcanique, la neige habite les expériences de Nick Chendela Sangale, Muriel Joya et Adrien M & Claire B. Les éléments s’agitent et invitent à un voyage météorologique ! Arpentant limites et lignes, Guillaume Barborini, Laura Pugno et Marjolaine Turpin proposent des paysages singuliers nés de marches effrénées, de sommets gravis, de villes parcourues ou de failles rencontrées. Ils guident nos pas sur les cartes… Alors que Benoît Billotte donne à voir celle de ce mythe oublié de la Terre creuse. À la manière d’un voyage initiatique pour trouver l’invisible, le creux, l’imperceptible. Un voyage vers un ailleurs se dessine, au sel sur le sol. Une invitation à perdre volontairement le nord et ainsi (re)découvrir en silence des pays entre-deux… à s’arrêter en Abkhasie (Beat Lippert). Valentine Gouget et Golnâz Pâyâni guident nos pas sur ces frontières, ces lignes imaginaires inventées, découpées, concrétisées… pour mieux les contourner, les dénoncer. Et surtout pour ne pas oublier que le fini et l’infini, le proche et le lointain se rejoignent là où la terre et le ciel se confondent.

Quelques rêves de lignes imaginaires que nous/vous/moi/je/toi/ils/elles contribuent à faire exister le temps de l’avent … Tout un mois pour élargir ses horizons !

Le Prix de la Ville de Grenoble a été attribué à Marianne Mispelaëre.
Le Prix Edouard Barbe a été attribué à Estefania Peñafiel Loaiza.

 

 

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Why ask?